Carbis Bay …

La rencontre des chefs d’État ou de gouvernement du G7 se tiendra dans quelques jours dans la petite station balnéaire de Carbis Bay, juste à côté de Saint Ives, dans les Cornouailles.

Quelques mois après les attentats de Londres, en 2005, nous avions loué un camping-car pour explorer avec deux de nos enfants cette région de Land’s End, la pointe extrême sud-ouest de la Grande-Bretagne.

Las ! La pluie avait été si abondante cette semaine-là que nous avions eu le plus souvent l’impression de faire une croisière en haute mer. Mais l’arrivée à Saint Ives, dans le soleil déclinant de début novembre avait été magique … une Guinness difficile à oublier, et de premiers instants sans pluie !

Je ne sais si le lieu saura inspirer les dirigeants de G7 et leurs invités observateurs d’Afrique du Sud, d’Australie, d’Inde et de Corée du Sud.

Sur les questions maintenant étroitement liées du climat, de la biodiversité et de la santé humaine, ce rendez-vous ouvre une séquence de multilatéralisme très dense dont le point d’orgue interviendra à l’automne avec le sommet des dirigeants du G20 à Rome les 30 et 31 octobre, et les conférences des parties aux Conventions jumelles de Rio : du 11 au 24 octobre, la COP 15 à Kunming pour la biodiversité, du 1er au 12 novembre, la COP 26 à Glasgow pour le climat.

Certes le multilatéralisme a pris du plomb dans l’aile ces dernières années. Mais si on veut bien s’extraire des visions idéologiques, on comprend assez vite que s’agissant de toute évidence de « biens communs », il va bien falloir sur ces trois sujets (climat, biodiversité, santé humaine) réapprendre à agir de concert

Selon la doxa officielle du 10, Downing Street, « le premier ministre (Boris Johnson) profitera de ce Sommet du G7, le premier à se tenir en présentiel depuis presque deux ans, pour demander aux dirigeants de saisir l’occasion de mieux reconstruire (le monde) après le coronavirus, en s’unissant pour rendre l’avenir plus juste, plus vert et plus prospère ».

De fait, de Carbis Bay à Glasgow, le rôle du Royaume-Uni sera crucial, à un moment où il espère s’imposer, selon le concept de « Global Britain », comme une puissance incontournable, après son départ de l’Union européenne. 

Good luck friends ! We are by your side !


Iconographie : Godrevy ,Saint Ives, United Kingdom © Keely Schofield


« Think before you print ! »
Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.