Génération « Why ? »

people

Le 13 juin 2017, en Espagne, le chroniqueur et homme d’affaires Antonio Navalon a écrit un article pour El Pais intitulé « Millenials ‘: dueños de la nada ». Dans cet article, il affirme que « la seule chose qui compte pour les Millenials est le nombre de » likes « , de commentaires et de « followers » qu’ils ont sur les réseaux sociaux … Il se demande même si cela vaut la peine de parler à cette génération. Et de conclure son article par cette phrase incroyable (puis-je dire «stupide ?) : « Si les enfants du millénaire ne veulent rien et qu’ils sont l’avenir, alors l’avenir ne mène nulle part ».

Certes, il est ensuite revenu sur ce qu’il avait écrit dans cet article. Pour autant, il est impossible de rester sans réaction face à de tels propos.

Selon Wikipedia (désolé pour la référence, Antonio!), les « Millennials » (on dit aussi « Génération Y ») représentent démographiquement le groupe d’individus qui suit directement la génération X. Il n’y a pas de bornes temporelles précises pour définir cette génération mais les démographes et les chercheurs s’entendent en général pour retenir la génération née entre le début des années 1980 et quelque part entre le milieu des années 1990 et le début des années 2000 pour définir la génération X.

Les « Millennials » sont quelquefois appelés des «Echo-Boomers» en raison d’une forte augmentation des taux de natalité dans les années 1980 et 1990, et parce qu’ils sont souvent les enfants des baby-boomers. Cependant, la tendance au 20e siècle de familles plus petites dans les pays développés s’étant poursuivies, l’impact relatif de l’écho du «baby-boom» a été généralement moins prononcé que celui de l’après-guerre.

C’est vrai (Wikipedia le dit !), on associe souvent à cette génération une utilisation accrue des réseaux sociaux et globalement une grande familiarité avec les objets de communications , les médias et les technologies numériques quelles qu’elles soient.

Mais si vous êtes assez patient pour lire tout le paragraphe d’introduction de Wikipédia, vous lirez aussi que «la Grande Récession a eu un impact majeur sur cette génération parce qu’elle a été la cause de taux de chômage historiquement élevés parmi les jeunes et qu’elle a conduit à beaucoup de spéculation concernant les potentiels dommages économiques et sociaux à long terme sur cette génération « …

Vous avez probablement vécu cela en Espagne !

Y, çà se prononce « why ? » en anglais : « pourquoi ? …

Mon cher Antonio, vous appartenez à la première vague des « Baby-boomers », ces gens nés entre 1945 et 1955.

Rien n’était difficile pour les gens nés à cette époque : après quelques semaines de « révolution » en mai 1968, ils ont pris des vacances bien méritées (un été inoubliable, n’est-ce pas?) avant d’obtenir les meilleurs emplois, les plus belles opportunités, les meilleurs logements … grâce à l’inflation, qui a ruiné leurs parents, ils ont pu financer leur logement sans rien rembourser. Et au fur et à mesure que leur richesse se constituait peu à peu, ils ont choisi de basculer vers un système à faible niveau d’inflation et de dette publique … une dette publique que leurs enfants devront bien finir par rembourser un jour.

Alors, s’il vous plaît, chers baby-boomers, cessez de parler de cette génération Y en généralisant systématiquement. Regardez comme c’est facile de le faire avec la vôtre.

Si vous vous donniez la peine d’aller un peu plus au fond des choses, en les écoutant par exemple, vous découvririez une génération incroyable.

Sans vous demander de partager ses idées politiques, chers baby-boomers, regardez ce que Bernie Sanders dit dans son « Guide pour la révolution politique» récemment publié »: Je constate que la génération actuelle de jeunes gens est la plus intelligente, la plus idéaliste et la moins préjudiciable aux autres que les Etats-Unis n’aient jamais connu dans toute leur histoire moderne « , écrit Sanders. « C’est une génération qui est prête à voir grand et à faire bouger ce pays dans une direction bien différente de celle que nous avons connue pendant des années. »

C’est aussi vrai pour l’Europe !

Qu’a fait la vôtre exactement ?


Iconographie :  jeunes Européens au Musée de l’Acropole à Athènes, Grèce, 30 Avril 2017 (collection personnelle).


« Think before you print ! »
Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *