A propos

       

Laurent Lascols

Après avoir mené une carrière de banquier à l’international en direction des pays émergents, j’ai été responsable du risque-pays / risque souverain (de 2008 à 2013), puis responsable des Affaires Publiques (de 2014 à 2019) pour Société Générale.

Je suis titulaire d’un Master de Droit International, diplômé de Sciences-Po Paris et du CESA-HEC. Chargé d’enseignement à l’Université de Dauphine depuis 1992, membre titulaire de la Société d’Economie Politique depuis 1995, je participe au jury « questions européennes » du concours de l’ENA.

Passionné par les questions liées au changement climatique, je préside depuis une dizaine d’années un Groupement Forestier familial exploitant 1000 hectares de sapinières de montagne dans les Vosges. J’enseigne l’économie du changement climatique dans le cadre du Master « Affaires Internationales & Développement » de l’Université Dauphine-PSL.

Je suis marié, père de trois enfants, et (jeune!) grand-père.

Pourquoi Aristote ?

Les chaires de philosophie naturelle établies dans les universités créées au treizième siècle comprenaient l’ensemble des sciences de la nature, selon un corpus universitaire qui reposait sur la philosophie d’Aristote.

En général, les détails de sa vie ne sont pas bien établis. Ses biographies, écrites dans des temps fort anciens, sont souvent peu fiables, et les historiens ne s’accordent que sur quelques points saillants. Mais l’étudiant de Platon et professeur d’Alexandre le Grand est généralement considéré comme le philosophe le plus influent de l’histoire, et le père de la physique, entendue comme science des causes naturelles.

« Comprendre l’univers comme un tout » : très actuel, non ?

Aristotle (anglais, italien …), Aristoteles (allemand, espagnol), Aristotelis (grec), Aristote (français) … j’ai finalement choisi la version française car c’était la plus courte.

Echanger

Si vous voulez commenter une chronique, vous pouvez le faire. Simplement, les commentaires sont pré-modérés, de façon à s’assurer qu’ils sont conformes à notre politique de modération.

Vous pouvez aussi nous contacter à l’adresse contact@aristote.eu, en particulier si vous souhaitez être informés de nos nouvelles publications.

Pas de « likes » sur ce blog : vous aimez, vous partagez !