L’Autorité Bancaire Européenne et la transition

L’Autorité bancaire européenne (EBA) a publié hier son rapport sur la gestion et la supervision des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Même si les trois quarts de l’économie européenne sont financés par les banques, le dispositif de finance durable de l’UE a été principalement développé en direction des acteurs des marchés de capitaux.

Né du projet d’Union des marchés des capitaux, le groupe d’experts de haut niveau sur la finance durable (HLEG), créé en décembre 2016, était composé de 20 experts issus de la société civile, du secteur financier, du monde universitaire et d’observateurs d’institutions européennes et internationales. Mais ce n’est pas les insulter de dire qu’ils ne connaissaient pas grand-chose à la banque,

C’est pourquoi le travail de l’EBA sur l’ESG est si important : il faut pouvoir fournir une proposition complète sur la façon dont les facteurs et les risques ESG devraient être inclus dans le cadre réglementaire et de surveillance des établissements de crédit et des entreprises d’investissement.

Dans la transition nécessaire vers une économie décarbonée, les actifs des institutions financières seront exposés à des risques de transition et à des conditions physiques changeantes.

Bien que ces risques pourraient ne se matérialiser pleinement qu’à long terme (encore que !), des mesures sont nécessaires dès maintenant pour analyser les réponses des établissements et des autorités de surveillance et pour commencer progressivement à mettre en œuvre les mesures nécessaires.

Dans ce contexte, les actions menées par l’EBA pour soutenir la pleine intégration des risques ESG par les établissements et les superviseurs visent à préserver la résilience du secteur financier à court, moyen et long terme. L’objectif est de s’assurer que les banques et les entreprises d’investissement sont bien équipées et positionnées pour traiter efficacement ces risques.

Soyons honnêtes : il y a encore beaucoup à faire !


Iconographie : une pile de billets en euros, Berlin, Allemagne, © Ibrahim Boran


« Think before you print ! »
Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.