Hold-up à l’intelligence

Hier, je reçois d’un ami très cher un mail, avec pour objet « A voir IMPERATIVEMENT ». Et un lien vers un site d’hébergement de vidéos que je ne connaissais pas, intitulé Odyssée.

A la base, je n’aime pas trop qu’on me parle à l’impératif.

Et en majuscules encore moins, même si notre forcené de la Maison Blanche est en train d’en faire une nouvelle signature, tweet après tweet ….

Le truc « à voir impérativement » était un documentaire intitulé « Hold up, retour sur un chaos »

Presque trois heures pour « dénoncer les mensonges et la manipulation de l’État, des médias et du corps médical à propos de la pandémie ».

Parce que cela me vient d’un ami, je m’y colle.

La voix off me dit quelque chose … la même que dans un film que j’avais vu il y a longtemps sur les secrets révélés à Fatima … logique finalement puisqu’en recherchant, je découvre qu’il s’agissait d’un film de Pierre Barnerias, lui aussi !

Le propos repose sur la dénonciation d’une vaste conspiration « mondialiste » – mot très commun dans la rhétorique de l’extrême droite – autour de la pandémie de Covid-19.

Le coronavirus serait une arme biologique destinée à mettre en place un « Nouvel Ordre Mondial » qui se débarrasserait des êtres humains jugés « obsolètes », les thèses de l’inénarrable et si bien nommée Monique Pinçon-Charlot …

Je ne savais pas hier que les réseaux sociaux étaient en train de s’étriper autour de ce film. Et que plusieurs médias mainstream étaient en train de s ‘évertuer à passer au crible du fact-checking les affirmations des nombreux intervenants du documentaire.

Las ! Vu d’un complotiste, une telle prise de position de la part des médias conforte la pertinence de la thèse défendue.

C’est vous dire : comme il y a quand-même pas mal d’énormités dans le documentaire, on trouve même sur la toile des complotistes puissance 2 qui pensent que le film pourrait émaner du gouvernement … pour discréditer les complotistes !

Alors que doit-on faire ?

Je repense à cette phrase « il faut faire attention avec les cons : d’abord, ils vous amènent à leur niveau, et après, ils vous ont à l’usure … » … on dirait du Audiard, mais je crois en réalité l’avoir entendue de mon père, il y a bien longtemps.

Et je ne peux m’empêcher en même temps de penser à ma réflexion récente sur l’œuvre de Joseph A. Tainter, sur l’effondrement des sociétés complexes (ma chronique ici).

Que faire face à un reportage dont la dernière demi-heure est une soupe recuite des vieux restes des théories d’extrême-droite anti-élites … et où, pour ajouter à la confusion, on « confronte » (au sens de les mettre en regard) Laurent Alexandre, le chantre du transhumanisme – et proche lui aussi d’une certaine extrême-droite, mais surtout d’idées parfaitement imbuvables – à une sage-femme au bord des larmes. Face à un extrait de discours qui ne peut évidemment que révulser !

Confronté à la complexité du noeud gordien, Alexandre le Grand (qui avait eu comme précepteur Aristote … encore lui !) avait trouvé une solution simple : d’un coup d’épée, il l’avait tranché.

Alors, il suffit déjà de se poser une question très simple : à qui profitent tous ces messages anti-élites ? 

Et là, tout s’éclaire bien sûr !

Ne nous laissons pas emmener dans des discussions stériles, mais veillons à instruire, éduquer, rendre le monde lisible … inlassablement !


Iconographie : l’affiche de la video « Hold-up, retour sur un chaos » 


« Think before you print ! »
Vous avez aimé ? Partagez !

2 Comments on “Hold-up à l’intelligence”

  1. En toute chose il y a des vérités – à regarder.
    Ce qui est imposé dans l’incohérence est insupportable et pourtant on l’accepte. Pourquoi?
    Les scandales des labos ce n’est pas nouveau. Ces temps nous forcent a de la vigilance pour voir à travers le bon dit, au delà de notre rationalité et de notre formatage éducatif.
    Non ce ne sont pas tous des « cons ».

    1. Oui, mais mettre bout à bout des erreurs et incohérences, très nombreuses en effet, pour en tirer des liens de causalité douteux et en conclure à un grand complot mondial est une insulte à l’intelligence.
      L’expression était une facilité en effet. Elle visait en réalité à indiquer surtout que face aux théories complotistes, il est vain de chercher à répondre point par point. J’aurais pu (du?) le dire autrement.
      Il faut en effet – en amont – tenter d’être transparents, lisibles, cohérents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.